Bienvenue sur le site
de la ville d'Annay

Bienvenue sur le site
de la ville d'Annay

Bienvenue sur le site
de la ville d'Annay

eglise

L'Eglise 

Rattachée à la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul de Wingles qui regroupe 10 anciennes paroisses, l'église dresse son clocher à l'angle des rues Louis Morel et Joseph Mattéï depuis 1934.

La première église paroissiale fut élevée en 1110 à l'entrée de la rue Saint-Amé.

La nouvelle église fut construite de 1737 à 1745 au niveau de la rue Louis Morel. Elle se situait dans la Grande Rue ( aujourd'hui rue du Général de Gaulle ) et le parvis englobait la rue du Souvenir Français. Elle disposait d'un cimetière attenant.

Détruite lors de la première guerre mondiale comme l'ensemble du vilage, elle fût reconstuite à l'emplacement de celle que nous connaissons. Si la première pierre fut posée le 11 Août 1929, la construction ne fut achevée qu'en 1934.

La nuit du 15 au 16 Juin 1944, l'édifice religieux fut détruit par un bombardement où périt l'Abbé Toulotte, curé de la paroisse.

En 1958 s'achevait la reconstruction d'un édifice d'architecture plus comptemporaine.

Quel est le nom donné à cette église ?

C'est celui de l'Archevêque de Sens, mort en 690 et dont la fête est célébrée le 13 Septembre. Une relique de l'Archevêque est scellée dans l'autel.

La Mairiemairie

C'est en 1981 que fut inaugurée la mairie actuelle après des travaux de rénovation et d'agrandissement.

Le corps principal avait été reconstruit après la première guerre mondiale et inauguré lors des " fêtes de la renaissance " des 25 et 26 Août 1934.

Le premier maire de la commune fut Jean-Baptiste LUCAS, il siégea de 1853 à 1856. A ce jour, 20 maires lui ont succédé.

Le Marais

Autrefois notre village était entouré de marécages et de plusieurs marais.C'est sous la Comtesse de Flandres, en 1779, que furent asséchés marais et terres marécageuses pour les rendre cultivables.

Ces terrains asséchés devinrent des "parts de marais" et furent attribués aux annaysiens. Certaines parts étaient bonnes, d'autres médiocres.

Au décès d'un possesseur de "part de marais", le "droit d'aînesse" s'appliquait pour une nouvelle attribution. Si l'attributaire n'habitait pas la commune, il avait 40 jours pour y revenir ou la part " tombait". Elle était alors attribuée à un autre annaysien inscrit sur la liste des "aspirants" classés d'après les dates et heures de leurs mariages.

Marais

C'est la loi du 3 Janvier 1967 qui mit fin au régime des "parts de marais", les terrains revenant progressivement à la commune.

Le marais actuel était en communication avec celui situé au bout de l'Impasse des Jardins et sur une partie du stade. Un fossé passait entre les habitations des 30 et 32 rue Rolle. Une goulotte passait sous la route pour se jeter dans le marais. Cet ancien marais fut progressivement remblayé jusqu'en 1942

Aujourd'hui, un parcours de détente balisé de 7,5 km permet aux randonneurs de s'adonner aux charmes du Sentier du marais.

Le MoulinMoulin

Une étrange silhouette se dresse à l'angle des rues Ramond et Matteï.

Ce bâtiment classé monument historique est le vestige d'un observatoire militaire, qui se dressait à la place du moulin érigé en 1802 et qui les ailes déployées meulait, au gré du vent, les céréales du village et des alentours.

Un système de tunnels reliait cet observatoire à l'hôpital militaire établi au niveau du haut de la rue Matteï et à l'autre observatoire situé au niveau de la cité Leclerc.

De 1929 à 1982, un château d'au partageait avec le moulin cet espace !

chapelleLa chapelle

Aujourd'hui comme hier, sur nos chemins comme à la croisée des routes, des chapelles témoignent d'un passé.

A Annay, la chapelle de la rue Potier témoigne de ce passé. Détruite durant la première guerre mondiale, elle fut restaurée et reconstruite rue Potier.

On doit cette chapelle à la famille Coustenoble, qui l'a implantée sur son terrain et qui l'a vouée à un évêque irlandais du VIIème siècle, venu aider Saint Omer à évangéliser la Morinie et la Flandre.

Cet évêque périt en martyr en 657. Son corps fut transféré à Gand, ville dont il est le saint patron.